Skip to main content
  1. Accueil
  2. »
  3. la communication et plan...
  4. »
  5. Quels sont les 3...

Quels sont les 3 piliers de la RSE ?

La démarche de Responsabilité Sociétale des Entreprises se traduit par un engagement des acteurs économiques en faveur d’un développement durable. La RSE repose sur trois piliers fondamentaux qui sont :

  • La responsabilité économique : à travers la qualité de service, le soutien des producteurs et fournisseurs locaux, la transparence et le paiement des factures dans les délais légaux.
  • La responsabilité sociale : en prônant la diversité et l’égalité des chances, en garantissant hygiène et sécurité aux employés, en faisant respecter le droit des travailleurs et en collaborant de manière équitable avec les producteurs mondiaux.
  • La responsabilité environnementale : en réduisant l’impact carbone de ses activités, en utilisant les ressources de manière responsable, en réduisant les déchets d’entreprise et en sensibilisant les salariés aux enjeux environnementaux.

Le développement d’une entreprise engagée dans une démarche de RSE doit se faire de manière équilibrée dans ces trois domaines pour être tout à la fois responsable et durable.

Les 3 piliers du développement durable

On entend souvent parler de 7 piliers de la RSE, pourquoi ?

La stratégie RSE d’une entreprise vise à considérer sa performance globale sous les trois angles économique, sociétal et environnemental. Depuis fin 2010, la norme ISO 26000 structure cette démarche : elle représente le premier standard international de Responsabilité Sociétale des Entreprises en ce qu’elle définit clairement et de manière consensuelle les notions de développement durable et de responsabilité sociétale. Cette norme internationale offre aux entreprises une structure qui leur permet de mettre en place des stratégies RSE complètes, solides et ambitieuses. La norme ISO 26000 s’applique à la RSE et à la RSO (Responsabilité Sociétale des Organisations). Le standard ISO 26000 structure la démarche RSE autour de sept questions centrales qui sont considérées comme piliers :

  • La gouvernance de l’organisation, clé de voûte ou pilier central de cette structure
  • Les droits humains
  • Les relations et conditions de travail
  • L’environnement
  • Les bonnes pratiques des affaires
  • La protection des consommateurs
  • La contribution au développement local
RSE ISO 26 000

Gouvernance responsable : premier des 7 piliers de la RSE

L’idée de gouvernance responsable implique pour l’entreprise d’intégrer la RSE dans sa stratégie globale, et donc de veiller à l’application de la politique RSE à tous les niveaux de l’entreprise. Chaque action comme chaque décision doit être cohérente avec la RSE. Les employés doivent en être les ambassadeurs.

Le respect des droits humains

À travers l’application du droit du travail, le respect de la vie privée des salariés, mais aussi une grande vigilance quant à l’égalité de traitement et l’égalité des chances.

L’établissement de conditions de travail responsables

À travers l’instauration d’un dialogue social de qualité, l’implication des instances représentatives du personnel à tous les projets de l’entreprise et le respect du code du travail.

La préservation de l’environnement

Par la réduction de l’impact environnemental de l’entreprise, tant dans le cadre de ses activités métiers que dans ses administrations, sa gouvernance et ses choix de partenariats. La responsabilité environnementale passe par une réduction des déchets et leur tri, la réparation et la maintenance des équipements, l’utilisation de modes de transports à faible émission de C02, la réorganisation des process dans l’optique de préserver les ressources et de diminuer l’impact carbone.

Des pratiques éthiques

À travers la mise en œuvre d’une charte éthique diffusée auprès des salariés et partagée avec les prestataires et fournisseurs. Les relations commerciales doivent être équitables et formalisées par des contrats qui garantissent le respect des droits et devoirs de chaque partie de manière bilatérale.

Le respect du client consommateur

Traiter le consommateur avec respect pour établir une relation de confiance entre l’entreprise et sa clientèle. Cette dimension implique la meilleure transparence vis-à-vis des consommateurs.

Des partenariats locaux

Il s’agit de favoriser le développement local à travers des partenariats avec des fournisseurs, producteurs et prestataires locaux, ainsi qu’à travers l’emploi des populations locales.

Quels sont les objectifs de la RSE ?

Responsabilité sociétale d'entreprise

Autour de ses trois grandes dimensions économique, sociétale et environnementale, et à travers les sept piliers sur lesquels se structure son standard ISO 26000, la RSE poursuit un objectif éthique : elle vise à responsabiliser les entreprises vis-à-vis de l’impact environnemental et humain de leurs activités. La responsabilité sociétale des entreprises est un pacte d’engagement dans une démarche de développement durable, qui intègre une triple stratégie sociale, économique et écologique. Le comportement éthique et transparent des entreprises qui appliquent une politique RSE a pour but de :

  • Contribuer au développement durable de la société, d’un point de vue sanitaire et social
  • Prendre en compte les attentes des différents acteurs de l’économie : salariés, consommateurs, partenaires et fournisseurs
  • Respecter les lois nationales et accords internationaux
  • S’intégrer dans une politique globale à tous les niveaux de l’entreprise.

La dimension éthique des objectifs de la RSE n’empêche pas qu’elle soit aussi le levier d’une performance globale pour les entreprises : les consommateurs comme les salariés sont de plus en plus sensibles à l’image d’une entreprise responsable. Les sociétés qui communiquent un plan d’actions à la fois environnemental et équitable sont ainsi aujourd’hui les plus attractives.