Jeter ses mégots par terre, quelles conséquences ?

Geste en apparence anodin, le fait d’écraser ou de jeter son mégot à terre a une portée plus importante que vous ne l’imaginez sans doute. Du haut de ses 2,5 centimètres pour 22 grammes seulement, le petit filtre usagé d’une cigarette est doté d’une capacité impressionnante à nuire : à l’environnement bien sûr, mais aussi à vos finances ! Désormais sanctionné d’une amende assez sèche, le geste d’abandonner votre mégot dans la rue devrait bientôt vous sembler bien moins inoffensif.

Conséquences pour la planète

Rares sont les indifférents à l’avenir de notre planète. L’enjeu environnemental majeur que constitue le déchet mégot est à lui seul une très bonne raison de changer ses habitudes.

Pollution des sols et de l’eau

Parce qu’il est fabriqué dans une matière plastique, l’acétate de cellulose, et parce qu’il s’imprègne durant l’utilisation de la cigarette de nombreuses substances chimiques nocives, le filtre est un puissant polluant pour l’environnement. Non seulement il lui faut 12 ans pour se décomposer, mais cette décomposition consiste en une altération de sa matière synthétique en micro- et nanoparticules de plastique : ces mêmes particules que l’on retrouve dans les mollusques et poissons pêchés dans nos mers et océans. Les mégots infusent littéralement dans les eaux de pluie, laissant s’échapper nicotine, métaux lourds et résidus de pesticides en quantités toxiques pour les écosystèmes. Lorsqu’ils sont ramassés par tonnes lors des campagnes de nettoyage des plages et chaque jour par les services de voierie des villes, ils ont déjà contaminé leur environnement par leurs substances chimiques et par des particules de plastique. D’autres continuent leur chemin vers les égouts, les rivières et l’océan : ils sont 4,5 milliards chaque année à se disperser dans la nature. Un chiffre effarant, quand on sait qu’un mégot peut à lui seul polluer jusqu’à 500 litres d’eau.

Conséquences mégots

Risques incendie

L’habitude de jeter négligemment son mégot peut avoir des conséquences funestes, et encore plus directement observables : chaque année, les mégots mal éteints lors d’une promenade ou jetés depuis la fenêtre d’un véhicule sont responsables d’incendies majeurs partout sur la planète. Certains fumeurs sont parfois dubitatifs face à cette vérité : en cause notamment, le fait qu’il faut souvent plusieurs heures avant qu’une première flamme ne se ravive à partir d’un mégot écrasé. De fait, depuis 10 ans, 300 feux de forêts sont imputés à des mégots dans le seul département du Gard. En 2019, 1 000 hectares sont ainsi partis en fumée, sans compter les incendies également nombreux dans les départements voisins.

Conséquences sur le portefeuille

Demande de devis Cy-Clope

L’interdiction de jeter ses mégots par terre est intrinsèquement liée à l’article du code pénal interdisant le dépôt ou l’abandon de déchets sur la voie publique. Aussi petit soit-il, le mégot est non seulement classé comme déchet, mais qui plus est toxique et dangereux. Sa quantité est telle dans les villes comme sur les littoraux qu’il représente 40 pourcent des déchets ramassés lors des campagnes de nettoyage. Le coût que son ramassage représente dans les grandes villes (5 000 euros par jour pour Paris) pourrait bien venir se répercuter sur votre portefeuille. Les grandes municipalités de France, comme ailleurs en Europe, ont désormais décidé d’agir, accompagnant leurs campagnes d’installation de cendriers urbains d’une plus grande fermeté à l’égard des contrevenants. Sur l’année 2018, 36 000 fumeurs se sont fait verbaliser dans la capitale. Et depuis quelques années, le montant de l’amende augmente régulièrement !

Pour ne plus voir les mégots jetés au sol, des solutions existent, qui peuvent être mises en place de manière simple et pérenne. Cy-Clope aménage pour les entreprises, collectivités, immeubles, parcs et sites touristiques des zones fumeurs dotées de cendriers urbains éco-conçus et personnalisés. Il s’agit d’une solution complète et clé en main pour éviter les mégots jetés par terre qui comprend l’installation des cendriers, la collecte et la valorisation des mégots à 100 % et en circuit court.