Skip to main content

Comment réduire les mégots de cigarettes : ces déchets envahissants ?

Avec 1 725 cigarettes allumées chaque seconde en France, la plupart dotées de filtres dont le temps de décomposition dépasse les 10 ans, la gestion du déchet toxique que constitue le mégot jeté par terre est un casse-tête pour les pouvoirs publics. Pour la seule ville de Paris, les mégots représentent 40 pourcent des déchets ramassés par les agents municipaux dans les rues de la capitale, soit un coût estimé à 5 000 euros par jour et deux millions d’euros chaque année. Outre les enjeux liés à l’environnement, il en va aussi de la propreté des espaces publics, qu’il s’agisse des halls d’immeubles, des squares de quartiers ou des zones fumeurs dans les entreprises. Les solutions proposées aujourd’hui relèvent souvent de la théorie du nudge, c’est-à-dire qu’elles reposent sur le principe de l’incitation positive et de l’encouragement : il s’agit de mettre à disposition des fumeurs des solutions accessibles, fonctionnelles, valorisantes voire ludiques pour les inciter à changer leurs habitudes.

Quelles solutions existent contre la pollution des mégots ?

Lutter contre la pollution des mégots implique de sensibiliser les fumeurs à la question, mais aussi de leur donner les moyens d’adopter de nouvelles habitudes.

Mégot écrasé

Les cendriers urbains

Le mobilier urbain spécifiquement destiné à la collecte des déchets mégots est l’un des moyens qui peut être mis en œuvre par les entreprises et les collectivités pour réduire les mégots de cigarettes jetés dans les espaces publics. En effet, l’usage de poubelles classiques n’est pas adapté à la problématique du déchet de cigarette, pour des raisons évidentes de risques d’incendie. Le geste que fait le fumeur d’écraser son mégot au sol ne traduit pas toujours une attitude désinvolte par rapport au sujet : c’est aussi souvent la seule solution qui s’impose à lui. Analyser les espaces où se concentrent les déchets mégots pour les équiper de cendriers urbains est l’une des solutions qui permet de réduire la pollution liée à la consommation de cigarettes. C’est le choix qu’ont fait plusieurs villes d’Europe, notamment celle de Berlin, alertée par la menace que constituait l’infusion nicotinique des eaux urbaines pour l’eau potable. Dans la même optique, créer des zones spécifiquement fumeurs, équipées de cendriers publics, permet d’agir contre la dispersion des mégots et de faciliter leur collecte.

Cendriers urbains Cy-Clope

Les cendriers de poche

Les cendriers de poche s’adressent au premier abord à un public davantage sensibilisé. Proposer des cendriers fermables et nomades permet aux fumeurs de collecter leurs mégots de manière individuelle, tout particulièrement lorsqu’ils se rendent dans des lieux sensibles comme les plages, les stations de ski ou les zones forestières. Une fois l’habitude prise, les utilisateurs continuent généralement volontiers de s’en servir en milieu urbain. Le principe n’est pas tout à fait étranger à la théorie du nudge : distribués par les collectivités, les sites ou les entreprises, les cendriers de poche peuvent inciter les fumeurs à prendre de nouvelles habitudes, surtout s’ils arborent un design attrayant ou un détail ludique. Le cendrier nomade ne résout pas directement le problème du traitement du déchet mégot ni de sa valorisation, mais permet de lutter contre la pollution dont il est responsable. Il constitue en tous les cas une solution complémentaire à d’autres systèmes de collecte, adaptée aux lieux qui ne peuvent pas être aménagés spécifiquement pour les fumeurs : pleine nature, plans d’eau et rivières, zones rurales.

La borne-sondage

Il s’agit d’une borne de collecte de mégots un peu particulière, qui mise sur le ludique pour encourager les fumeurs à l’utiliser. Son principe repose entièrement sur la théorie du nudge. Interactive et connectée, la borne-sondage communique avec son utilisateur et le récompense de son engagement à travers un système de gamification. Une application ludique associée aux bornes permet de jouer sur des leviers d’incitation positive. À chaque mégot jeté, la borne pose une question à l’utilisateur et lui propose de financer gratuitement une association. Les réponses aux questions correspondent chacune à un orifice : il suffit donc d’introduire le mégot dans la case de son choix pour répondre.

La solution Cy-Clope

Cy-Clope propose une solution clé en main aux entreprises et aux collectivités pour gérer les déchets mégots sur leurs sites. Cette solution comprend :

  • Un diagnostic des zones fumeurs (délimitées ou qui se sont naturellement créées)
  • L’aménagement de ces espaces avec des cendriers urbains personnalisables et éco-conçus
  • L’accompagnement dans la sensibilisation des usagers
  • La collecte des mégots à une fréquence adaptée au flux du site et au nombre de cendriers installés
  • La valorisation à 100 % des mégots récoltés, à travers leur transformation en combustible
  • Un suivi personnalisé qui comprend des bilans chiffrés et la traçabilité des mégots collectés sur les sites.
Gestion zones fumeurs Cy-Clope

La solution Cy-Clope a fait ses preuves auprès d’entreprises de tous secteurs et d’administrations, d’habitats collectifs, de parcs d’attraction et de sites touristiques variés.

La valorisation des mégots en Combustible de Substitution Energétique est une solution qui permet non seulement un recyclage total du déchet, sans résidus, mais encore d’économiser de manière notable les matières premières pour la production d’énergie. Le déchet mégot est transformé en ressource.

Des solutions variées et innovantes sont trouvées pour inciter les fumeurs à ne plus jeter leurs mégots au sol et pour valoriser le déchet mégot. Cy-Clope vous propose un projet complet afin d’aménager des zones fumeurs fonctionnelles et attractives pour les usagers, et de mettre en place un système de collecte entièrement pris en charge. Découvrez nos solutions personnalisées, nos mobiliers urbains éco-conçus et nos outils d’accompagnement et de sensibilisation.