Le groupe Chimirec et la start-up Cy-Clope font un bilan de leur partenariat de collecte et valorisation des mégots de cigarette après deux ans d’expérimentation. En 2018, 100 millions de mégots ont été recyclés.

Alors que chaque année, 30 milliards de mégots de cigarette sont jetés, dont la moitié finit par terre, Chimirec et Cy-Clope font le bilan de leur partenariat signé en 2017 pour la collecte et la valorisation de ces déchets. En 2017, Chimirec et Cy-Clope ont permis le recyclage de 10 millions de mégots. En 2018, ce sont 100 millions de mégots qui ont été collectés et valorisés dans le cadre de ce partenariat.

Objectif : un milliard de mégots recyclés en 2020

Pour rappel, Cy-Clope met a disposition des entreprises, des mobiliers de collecte des mégots. Puis, les mégots collectés par la jeune pousse sont acheminés vers l’une des filiales de regroupement Chimirec des déchets dangereux, afin qu’ils soient traités et valorisés. Le procédé de valorisation de Chimirec consiste à transformer en combustibles de substitution des déchets à fort pouvoir calorifique. « Ainsi, les mégots usagés sont valorisés et transformés en fine poudre, qui pourra ensuite être réutilisée dans la préparation du ciment par exemple », expliquent les deux partenaires dans un communiqué commun.

L’objectif des deux partenaires pour 2019 est d’atteindre les 500 millions mégots recyclés. Pour 2020, Chimirec et Cy-Clope espèrent approcher le milliard.

 

Article publié le 28/05/2019 sur www.environnement-magazine.fr